TwitterFacebook

Reset to Default Increase size

Souvenirs vidéo

video memories

Avez-vous un clip vidéo qui capture un événement précieux et / ou important dans votre ancienne carrière militaire ou en association avec l'armée que vous aimeriez partager avec les autres? Si oui, s'il vous plaît transmettre à fcwm-amcg@friends-amis.org, attention: Mike Braham. Vidéos actuellement dans la collection peuvent être trouvés ICI.

flambeau logo

 

L’assemblée générale annuelle des AMCG 2016

L’assemblée générale annuelle des AMCG, dirigée par la présidente, la brigadière-générale (à la retraite) Linda Colwell a eu lieu au Musée canadien de la guerre le 16 juin. Parmi les points abordés  l’ordre du jour, il y avait un aperçu des activités à venir au Musée, présenté par le directeur général Stephen Quick, qui assistait à sa première assemblée générale annuelle.

silver friendsLes membres Argent Gordon Foster, Harold Needham et Bill Smith accompagnés du président sortant Doug Rowland et de la présidente Linda ColwellOn a rendu hommage aux membres Argent (comptant 25 ans de service en tant qu’Amis) qui suivent. Les noms marqués d’un * étaient présents

  • Col (à la retraite) Angus Brown
  • M. Lloyd Brown
  • LCol (à la retraite) Donald Carrington
  • M. Charles Crowder
  • M. Michael Fancy
  • M. Gordon Foster *
  • M. Christopher Gagnon
  • M. Michael Gough
  • Lt (à la retraite) Sidney Irwin
  • Mme Margaret Kohler-Milledge
  • M. Frank Milledge
  • Maj (à la retraite) Harold Needham*
  • Maj (à la retraite) William Smith*

On a annoncé le prix de bénévolat annuel qui, cette année, est décerné à Jean Morin, président du comité de recherche et créateur du fil Twitter « La Première Guerre mondiale de jour en jour ».

On a aussi annoncé les changements suivants au conseil d’administration.

board retirees CopyMembres sortants – Col Nigel Shaw, William Smith et Charles Gruchy.Le colonel Nigel Shaw a servi le conseil des Amis pendant plus de deux ans, au cours desquels il s’est efforcé d’établir des liens entre les Amis et les Forces armées canadiennes. Col Shaw a récemment été consacré évêque ordinaire de l’Ordinariat militaire anglican et se retirera de ses fonctions d’aumônier militaire plus tard cet été afin d’assumer ses nouvelles fonctions.

Bill Smith a servi comme membre du conseil pendant près de 14 ans, au cours desquels il a travaillé comme bénévole dans le bureau des Amis, a géré le projet « J’adopte un livre » et a accompli beaucoup d’autres tâches bénévoles. En plus de sa plaque de départ à la retraite, Bill a reçu plus tard son certificat de membre Argent des Amis en reconnaissance de ses 25 ans en tant qu’Ami du Musée canadien de la guerre.

Charles Gruchy a servi comme membre du conseil de 2002 à 2016. Pendant de nombreuses années, il a fait partie du comité de gouvernance, jouant parfois le rôle de président ou de membre. On se souviendra longtemps de son engagement de longue date à l’égard de bonne gouvernance et, plus récemment, de sa participation à la rédaction du manuel du conseil d’administration.

Nouveaux membres élus sont Robert Argent, Alan Bacon, Robert Farrell, Thomas Burnie, Jeffrey Chapman et Jean-Guy Perron.

Près de 50 membres ont participé à cette AGA très populaire.

Message du président

Colwell Linda CopyL’Assemblée générale annuelle de 2016 est déjà chose du passé et le rapport annuel de 2015 est publié. Nous entamons maintenant le programme de 2016-2017 des Amis du Musée canadien de la guerre.

Avant de vous parler de ce programme et du soutien prévu pour cette année au Musée canadien de la guerre, je me dois d’abord de remercier les directeurs sortants, Nigel Shaw, Bill Smith et Charles Gruchy. À titre de directeurs, Nigel a établi des liens indispensables avec les Forces armées canadiennes; quant à eux, Bill et Charles, comptant plus de 20 ans de services combinés au Conseil, ont contribué considérablement au travail de gouvernance, aux campagnes J’adopte un livre et à l’administration en général. Avec le départ de ce trio, nous nous faisons maintenant un plaisir d’accueillir de nouveaux directeurs : Thomas Burnie, Jeffrey Chapman et Jean-Guy Perron.   

Au nom des Amis, j’aimerais féliciter Jean Morin, notre Bénévole de l’année 2015. Le Prix du Bénévole de l’année souligne les mérites liés aux contributions remarquables d’un bénévole des Amis pendant l’année. Jean, directeur acharné et président du Comité de la recherche, a accompli beaucoup de choses en ce qui a trait à la recherche, et de ce fait, sa contribution a été considérable au mandat des Amis dans le domaine de l’information.   

Je félicite et remercie également Don Allen pour la sortie de son nouveau livre, Steel Ladies, The Tanks and Armoured Cars of the Canadian War Museum. Ce livre est disponible sur le site Amazon.ca.  Don a choisi d’offrir en dons aux Amis du Musée canadien de la guerre les produits de la vente du livre.

Avec l’automne qui approche, nous travaillons à améliorer nos services de diffusion externe pour attirer de nouveaux membres et maintenir les membres que nous avons déjà chez les Amis. Pour en arriver à définir les besoins et les opinions de nos membres sur les Amis à titre d’organisation, nous comptons faire le lancement, au cours des prochains mois, d’un sondage sur l’affiliation. On encourage tous les membres à profiter de cette occasion pour exprimer leur opinion quant à l’avenir des Amis. 

Finalement, je prends le temps de vous rappeler l’engagement financier de cette année envers le MCG.  Je tiens à remercier tous ceux qui contribuent à la concrétisation de ces engagements. 

1.  Programme J’adopte un livre : 2 000 $ pour l’achat de livres sélectionnés pour le Centre de recherche sur l’histoire militaire du MCG – Bibliothèque Hartland Molson. 

2. Les Prix Gunter : 5 000 $ (cinq bourses de 1 000 $) offertes à des étudiants qui ont obtenu leur diplôme d’études secondaires en 2016.

3.  Stationnement des Anciens combattants : 5 000 $ alloués au stationnement des Anciens combattants au MCG.

4.  Conférence sur l’histoire militaire : 6 000 $ pour aider le MCG à répondre aux exigences reliées à l’accueil que cette conférence internationale de quatre jours comporte.

5.  Les Superdimanches : 15 000 $ pour appuyer le programme mensuel du MCG. Vous ne voulez certainement pas manquer les prochains Superdimanches au MCG :

     28 août 2016 – Super chars d’assaut                    25 septembre 2016 – Super vol

30 octobre 2016 – Super camouflage         27 novembre 2016 – Super forts

6.  Histoires de médailles : 25 000 $ pour appuyer les coûts annuels du MCG qui se rapportent au nettoyage et à la préservation de médailles de la Première Guerre mondiale, de même qu’à la recherche, la rédaction et la révision des histoires des personnes qui sont en lien avec ces médailles, et à la préparation de l’exposition en ligne du Musée qui vise à présenter les histoires personnelles, les médailles et toute autre objet de collection.    

Dons

Dons généraux

Les Amis sont reconnaissants envers les gens suivants, qui ont fait des dons généraux entre le 1er avril et le 30 juin 2016.

  • Jackman Foundation
  • The Royal Canadian Legion Branch 638 (ON)
  • Anonymous
  • Mr. Vladimir Adamec
  • Mr. John Anderson
  • Mr. Robert Argent
  • Mr. Allan Bacon
  • Col. William Bawden
  • Mr. Thomas Burnie
  • Valerie & David Christie
  • Col. John Clarry
  • Mr. Robert Cook
  • Mr. Bruce Corbett
  • Mr. Herb Davis
  • Mr. Fred de Jong
  • Ms. Elizabeth DeWolf
  • Capt. Steven Dieter CD MA FRSA
  • Mel and Carol Dillon
  • Dr. Jonathan Epstein
  • Ms. Julia Finn
  • Mr. Gordon Foster
  • Mr. Bob Fowler
  • Col. Gary Furrie
  • Mr. Joseph Gambin
  • Dr. Jack Granatstein
  • Mr. Charles Gruchy
  • Mrs. H. Carol Hare
  • MWO Richard Hem
  • Mr. Douglas Herbert
  • Ms. Sigrid Hough
  • Mr. Russell Isinger
  • Maj. (Ret'd) Frank Jefferies
  • LCdr. (Ret'd) John Kabesh
  • Teresa Karolewski
  • Mrs. Phyllis Kiss
  • Lilia Lockwood
  • Mr. Peter Mace
  • Ms. Heather MacQuarrie
  • Gen. Paul Manson
  • Mr. William Maxwell
  • Mr. Ron McGuire
  • Ms. Marilyn Minnes
  • Mr. Terence Moore
  • M. Jean Morin
  • Mr. William Pettit
  • Mrs. Geraldine Plomp
  • RAdm. H. Timothy Porter
  • Mr. Wayne Primeau
  • Mr. Douglas Rowland
  • Maj. (Ret'd) William Smith
  • WO W. Edward Storey
  • Mr. Richard Thorman
  • Mr. Brian Watson

Dons commémoratifs

Les gens suivants ont fait des dons commémoratifs entre le 1er avril et le 30 juin 2016. Les hommages sont inscrits dans la langue dans laquelle ils ont été rendus.

  • In memory of LCol. Robert Grenier who passed away on 16 June 2015 from the Canadian Army Staff College Class of 1963-65
  • Ms. Meriel Beament Bradford, in memory of Brig Gen (Ret'd) G. E. (Ted) Beament, D Day planner, Canadian general staff, NW Europe campaign, President Khaki University in the UK. Hon Col 30th Field Regiment (Bytown Gunners)
  • Mr. Michael Bedford, in memory of Lt. Col. Michael Hind
  • Mai-yu Chan, in memory of Lt. Col. Michael Hind
  • Maj. (Ret'd) Thomas Dent C.D., in memory of Sergeant Geoffrey Arthur Dent
  • Mrs. Janet Drayton, in memory of Lt. Richard F. (Dick) Hurley, CANLOAN. Wounded in action Normandy July 1944
  • Mr. Leslie Paul Jarrett, in memory of Private John Donald Sutherland, In honour of the 70th wedding anniversary, June 29, 2016 [married 1946] of John Donald Sutherland and Lillian Fraser Sutherland. John served in WWII in the Royal Canadian Army Service Corps.
  • Cpl. Nick Kerr, in memory of Cpl James Arnal, killed July 18 2008 by a roadside bomb while he was on foot patrol in Afghanistan.  He was the 88th Canadian soldier to die on the Afghan mission.
  • Maj. William Love, in memory of A/S Ibbs Avery, HMCS Whitby 1944-45. Minister at City View United Church, Ottawa, in the 70s and 80s
  • Maj. Harold Needham, in memory of Sgt (Pilot) William Angus McLean, RCAF Second World War and Governor General's Horse Guards
  • Lori Parent, in memory of Mr. Robert Parent
Transitions

Nouveaux Amis

Du 1er avril au 30 juin 2016, les Amis du Musée canadien de la guerre ont accueilli les nouveaux membres ci-dessous :

  • Ms. Meriel Beament Bradford
  • Ms. Ellen Berlinguette
  • Mr. Terry Cash
  • Ms. Mary Lou Cotter
  • Ms. Nelly de Jong
  • Ms. Erin Donahue-Boyle
  • Dr. Jonathan Epstein
  • Mr. Connor Hawes
  • Ms. Elaine Herz-Fischler
  • Ms. Alexa Ishikawa
  • Ms. Wendy Johnston
  • Cpl. Nick Kerr
  • Mlle. Ariane Lalonde
  • Ms. Chantelle Masterson
  • Robin Nelson
  • Prof. Mike Noble
  • Mr. William Pettit
  • Mr. Eric Sheppard
  • Ms. Gillian Troy
  • Mr. Gaurav Varshneya
  • Mr. Wilfred Ward

In Memoriam

Depuis la publication du dernier numéro du Flambeau, en février 2016, les Amis ont appris et pleurent la mort des camarades suivants :

  • Dr. Joan E. Harrison
  • Mr. Robert G. Kemp
  • Mr. Lloyd Martin
  • ERA-PO T. Christie Arnold
Des Amis reçoivent la Médaille du souverain pour les bénévoles

Sovereigns Medal for VolunteersEn 2015, Son Excellence, le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada, annonçait que Sa Majesté la Reine Elizabeth II avait approuvé la création de la Médaille du souverain pour les bénévoles. Cette nouvelle médaille sert à souligner les mérites de bénévoles ayant apporté une importante contribution continue dans leur communauté, que ce soit au Canada ou à l’étranger.

À titre de distinction honorifique de la Couronne, la Médaille du souverain pour les bénévoles fait partie du système canadien de distinctions honorifiques et  incorpore et remplace le Prix du Gouverneur général pour l’entraide.

Membres des Amis, et bénévoles de surcroît, Mai-yu Chan et Michael Braham ont été sélectionnés pour recevoir cette distinction honorifique.

1 IMG 0716Mai-yu ChanMai-yu participe à des activités bénévoles diversifiées et généreuses, non seulement au Musée canadien de la guerre, mais également à titre de fondatrice du Folderol (un groupe de musiciens antérieur) et de membre de la Société chorale chinoise d’Ottawa. Elle a également travaillé comme membre exécutif à la Ontario Registered Music Teachers’ Association, et comme ancienne présidente du Collège royal canadien des organistes, à Ottawa centre; en outre, elle en a été la toute première Membre de l’année 2001. Elle a également été bénévole au Festival Unisong depuis sa création en 1997.

 

Braham Mike 2 CopyMichael BrahamMichael Braham participe à un certain nombre d’activités bénévoles au nom des Amis. Il est ancien président et membre actuel du Comité des communications et du marketing; il est également réviseur du Flambeau, il gère le contenu du site Web des Amis du Musée canadien de la guerre et il coordonne le travail des traducteurs. De plus, il est interprète-bénévole à la Galerie de la Guerre froide du MCG et il fait du bénévolat une journée par semaine à la Boutique de livres usagés militaires des Amis. 

Il est également bénévole au Diefenbunker du Musée canadien de la Guerre froide où il offre des visites guidées deux jours et demi par semaine. Pour complémenter ses responsabilités au Diefenbunker, il a créé une association d’anciens militaires et de membres civils travaillant dans l’installation quand elle était en service.

Mai-yu et Michael recevront la médaille du gouverneur général à une date n’ayant pas encore été déterminée, mais que l’on annoncera sous peu.

Les Amis s’unissent pour féliciter Mai-yu et Michael à l’occasion de cette reconnaissance honorifique remarquable et bien méritée.

Passez en format électronique

Le coût d’impression du Flambeau étant substantiel, nous vous encourageons, dans la mesure du possible, à le consulter en format électronique sur le site Web des AMCG plutôt qu’en format papier. Si vous n’avez pas encore choisi cette option, mais que vous aimeriez le faire, veuillez nous en informer par courriel à Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou en cochant la case appropriée dans le formulaire lors de votre prochain renouvellement.

La photo d’un monument de Paardeberg

par Jean Morin, président du comité de recherche des AMCG

L’équipe des enquêtes relevant du comité de recherche des Amis reçoit les questions qui exigent des recherches parmi celles que pose le public au Musée canadien de la guerre. Elle envoie ces questions par courriel à ses recherchistes bénévoles, qui sont branchés sur Internet, pour que les personnes intéressées puissent se porter volontaires pour résoudre les problèmes.

La plupart des questions soumises aux recherchistes portent sur l’histoire militaire, surtout sur l’histoire militaire canadienne. Mais, de temps en temps, une question différente, qui ne porte pas nécessairement sur l’histoire militaire comme telle, vient éveiller la curiosité des recherchistes.

C’est le cas de la demande de renseignements sur laquelle Jeffrey Chapman s’est penché en janvier 2016.

A Paardeberg CopyLe MCG a reçu une demande de Jean Michel, un citoyen de Verdun, près de Montréal, qui voulait savoir s’il y avait un moyen de trouver l’endroit où la photo d’un jeune garçon avait été prise, au milieu des années 1950. Le seul indice dans la photo était que le garçon se tenait devant un monument où il était inscrit PAARDEBERG, en dessous d’un bas-relief que l’on voyait en partie seulement.

Jeff a utilisé ses connaissances et ses techniques pour faire une recherche sur Internet et trouver tous les monuments qui pourraient avoir été dédiés à la bataille de Paardeberg, où les Canadiens ont combattu pendant la guerre des Boers.

A Paardeberg bas reliefA PaardebergASa patience a porté fruit lorsqu’il a découvert que l’un des côtés du « Monument aux héros de la guerre des Boers (Lord Strathcona) », au square Dorchester, à Montréal, était dédié à la bataille de Paardeberg, et qu’en effet, le bas-relief correspondait exactement à celui dont on voyait le bas seulement sur la photo. Il est évident que la photo a été prise à cet endroit précis, il y a soixante ans.

Chapman Jeffrey CopyJeffrey Chapman est un membre des Amis qui s’intéresse à l’histoire militaire du Canada et qui aime se rendre à la Boutique de livres des AMCG pour y faire de belles découvertes. Il est recherchiste bénévole depuis deux ans et a collaboré à répondre à de nombreuses questions qu’a élucidées le groupe des enquêtes relevant du comité de recherche au cours de ces années. Jeffrey fait partie d’une nouvelle génération d’Amis qui se consacrent à améliorer la connaissance de l’histoire militaire du Canada.

Le trésorier des AMCG – J. L. (John) Chow

Chow JohnNé et élevé dans le climat subtropical de Hong Kong, John a traversé l’océan Pacifique et l’Amérique du Nord avec sa mère et ses frères et sœurs pour arriver à Toronto en janvier 1968, en pleine tempête de neige.

Pendant qu’il étudiait à l’Université Queen’s, John s’est joint à la Réserve navale. Après sa graduation, il a servi pendant huit mois à bord du NCSM Porte-Dauphine, un navire de barrage exploité à partir de Hamilton, en Ontario, qui avait été remis en service. Il a transféré à la Force régulière en 1975 en tant qu’officier de la logistique navale, ce qui lui a permis de voir les deux côtes du pays. Il se vante donc d’avoir été appelé à servir à bord de navires basés sur « la côte droite et la côte gauche » ainsi que sur « la côte centrale », soit sur les Grands Lacs.

En 2010, suite à une magnifique carrière et à des transferts intéressants, John a pris sa retraite de la Marine. Il est, cependant, resté à Ottawa pour continuer à travailler auprès du ministère de la Défense nationale en tant que civil. Un mordu de politiques, il a travaillé dans le domaine des politiques de gestion de l’approvisionnement pendant presque cinq ans.

John et sa femme, Hilda (née Hilda Siu et élevée à Vancouver), ont établi leurs racines à Ottawa, mais ils restent liés à la côte Ouest car deux de leurs trois fils demeurent à Vancouver.

Dans son temps libre, John aime faire don de son temps en tant que bénévole, effectuer de la recherche sur la généalogie de sa famille et documenter ses découvertes (avant qu’il perde sa mémoire déjà défectueuse), voyager à bord de navires (sur lesquels il ne doit pas travailler) et déguster des vins (mais pas de manière trop sérieuse, car il trouve difficile de recracher une gorgée de vin et il n’aime pas le gaspillage).

Bénévole de l’année des AMCG 2015–2016 – Jean Morin

2016 VOY CopyJean Morin reçoit son prix de Stephen Quick et Linda ColwellÀ l’assemblée générale annuelle en juin, les Amis du Musée canadien de la guerre ont annoncé que Jean Morin avait été nommé Bénévole de l’année 2015–2016. Ce prix bien mérité souligne son travaille en tant que président du comité de recherche et son dévouement à la publication journalière de faits historiques de la Première Guerre mondiale sur Twitter.

Jean est un ex-major d’infanterie retraité du Royal 22e Régiment. Anciennement, il a été l’historien officiel de la Direction – Service historique (DSH) de la Défense nationale, en tant que militaire ainsi qu’en tant que fonctionnaire. Il a pris sa retraite en 2013, après 42 ans auprès de la Défense nationale.

Originaire de Sherbrooke, au Québec, il s’est joint aux Forces canadiennes à Québec en 1969 et a gradué du Collège militaire royal du Canada en 1975. Il a obtenu une maîtrise de UBC (l’Université de la Colombie-Britannique) en 1977 et a servi auprès du 3e et du 2e Bataillon du Royal 22e Régiment.

Il a ensuite été instructeur et professeur à l’École d’infanterie du Collège militaire royal du Canada et au Centre canadien international Lester B. Pearson pour la formation au maintien de la paix et, plus tard, l’historien officiel de la Direction - Histoire et patrimoine de la Défense nationale de 1990 à 2013.

BRAVO ZULU, Jean

Hommage au caporal Francis Pegahmagabow

Medal Set Corporal Francis Pegahmagabow CWM20040035 001 Tilston Memorial Collection of Canadian Military Medals Canadian War Museum CopyCollection commémorative Tilston de médailles militaires canadiennes; Musée canadien de la guerre.Trois importants artefacts de la collection du Musée canadien de la guerre ont été transportés à Parry Sound, en Ontario, à l’occasion du dévoilement d’une statue en bronze grandeur nature, une œuvre réalisée pour honorer la mémoire du caporal Francis Pegahmagabow, le soldat autochtone le plus décoré de l’histoire militaire du Canada. Le 21 juin, lors du dévoilement, le Musée a exposé des médailles remises au caporal Pegahmagabow ainsi qu’un fusil et un uniforme semblables à ceux qu’il aurait utilisés lors de la Première Guerre mondiale à titre de tireur d’élite du 1er bataillon d’infanterie canadienne.

PegahmagabowLe caporal Pegahmagabow, un Anishinaabe (Ojibwé) né près de Parry Sound, en bordure de la baie Georgienne (où se trouve maintenant la réserve de la Première Nation de Shawanaga), compte parmi les premiers Canadiens à s’enrôler en 1914. Quelques semaines après s’être porté volontaire, il devient l’un des membres d’origine du 1er bataillon d’infanterie canadienne. Il combat outre-mer jusqu’à la fin de la guerre et prend part à certains des affrontements les plus violents, dont la deuxième bataille d’Ypres, la bataille de la Somme et la bataille de Passchendaele. Doué comme éclaireur et tireur de précision, il devient le tireur d’élite le plus efficace de la guerre et reçoit la Médaille militaire en 1916 pour sa bravoure, son intrépidité et son sens du devoir. Il est l’un des 39 membres du Corps expéditionnaire canadien à qui l’on a décerné deux barrettes pour leur Médaille militaire en raison d’actes de bravoure.

Après la guerre, Francis Pegahmagabow devient un défenseur des droits des Premières Nations et chef de la bande de Parry Island, la Première Nation de Wasauksing.

The Ruin of J. Robert Oppenheimer, and the Birth of the Modern Arms Race

by Priscilla J. McMillan – Analyse de John Anderson

OppenheimerISBN 0-670-03422-3La plupart d’entre nous connaissons l’histoire de l’invention de la bombe atomique au cours de la Seconde Guerre mondiale et le rôle important qu’a joué le Dr Robert Oppenheimer dans cette entreprise. Ce que les gens savent moins, c’est ce qui est arrivé au Dr Oppenheimer après la guerre. Il s’agit vraiment en fait d’une sordide histoire de duperie, d’intrigue et d’assassinat  dont la mise en garde persiste; cependant, elle est également importante d’un point de vue historique, car elle représente l’introduction au contexte de la course aux armes durant la guerre froide.

À la fin des années 1940 et début des années 1950, un débat effervescent dominait aux États-Unis sur l’avenir des armes nucléaires. De nombreux scientifiques qui connaissaient de première main la puissance de ces armes, parmi lesquels Oppenheimer était l’un des dirigeants, prônaient la réduction du perfectionnement et de la fabrication de ces armes et l’élaboration d’un régime de contrôle des armes visant à restreindre leur prolifération. D’autre part, il y avait par contre des politiciens et des dirigeants militaires qui militaient en faveur du perfectionnement et du déploiement continus de ces armes, et ce, dans le but de maintenir la puissance militaire américaine – et le pouvoir politique au Congrès. Dans son essence, la discussion opposait ceux qui connaissaient les enjeux en cause à ceux qui voulaient exercer un contrôle sur la technologie à des fins politiques et militaires.

Toutes ces discussions avaient lieu dans le plus grand secret, car le président Truman, et plus tard, le président Eisenhower, ont imposé l’interruption totale de toute discussion publique portant sur ces questions.

Cette discussion a atteint un point culminant au début de l’année 1954, lorsque des procédures ont été entamées pour supprimer la cote de sécurité du Dr Oppenheimer. Les raisons justifiant ces procédures étaient liées à l’association très évidente d’Oppenheimer avec des sympathisants communistes connus avant et durant la guerre. L’objectif consistait à empêcher Oppenheimer – par tous les moyens nécessaires – de participer au débat incessant.

Dans ces procédures, le « dur à cuir »  était Lewis Strauss, banquier et homme d’affaires important résidant à New York, et président de la Commission du désarmement des Nations Unies – c’était également un Républicain féroce. Le deuxième plus dur à cuir était le Dr Edward Teller, un brillant scientifique qui avait travaillé sur la bombe atomique avec Oppenheimer à Los Alamos, mais qui avait pour obsession d’obtenir l’autorisation de concevoir « La Super », ou la bombe à hydrogène. Si on arrivait à retirer Oppenheimer du débat, l’obstacle majeur qui entravait le rêve de Teller serait donc éliminé. Par conséquent, dans son témoignage avant l’enquête de Strauss, il a mollement soutenu la position d’Oppenheimer, scellant du même coup le destin de ce dernier. Cependant, le destin de Teller allait également en être affecté malgré sa participation dans la recherche sur l’armement, car la communauté scientifique en général le méprisa à jamais d’avoir trahi un des chercheurs les plus estimés de l’Amérique.

Comme je l’ai mentionné ci-dessus, hormis l’annonce percutante de la révocation de la cote de sécurité d’Oppenheimer, tout ce débat s’est déroulé derrière les coulisses. Il a fallu l’auteure de ce livre, Priscilla McMillan, pour déterrer la vérité des décennies plus tard. Il s’agit d’une histoire flagrante de supercherie et d’intrigue et, comme l’auteure l’indique à la fin de son introduction, une telle manigance pourrait se reproduire.

Il s’agit d’un livre d’une valeur inestimable, un hommage d’envergure à un homme qui a beaucoup contribué durant la Seconde Guerre mondiale. Il comprend de nombreuses annotations; environ un quart du livre est consacré aux notes et aux références. Je le recommande grandement.

Steel Ladies

Steel Ladies b« Steel Ladies » est le titre d’un livre récemment publié à compte d’auteur par le major (retraité) Don Allen, un membre des Amis et un interprète bénévole dans la galerie LeBreton du Musée canadien de la guerre.

Ce livre abondamment illustré offre de l’information sur tous les chars d’assaut et les voitures blindées actuellement retrouvés au Musée canadien de la guerre. Il contient une section pour chaque véhicule, qui décrit son histoire et ses spécifications techniques et explique de quelle manière il a été acquis par le Musée.

Don Allen est un officier retraité du Corps blindé royal canadien. Sa passion pour les véhicules blindés et sa connaissance approfondie sur le sujet sont reflétées dans cet excellent ouvrage de référence facile à lire. Don a offert de donner aux Amis du Musée canadien de la guerre tous les profits de redevances venant des ventes de son livre.

 « Steel Ladies – The Tanks and Armoured Cars of the Canadian War Museum » (ISBN 978-1532884580) est en vente en ligne sur le site Web d’Amazon et dans les grandes librairies.

 

Telephone: 1-819-776-8618 Si vous avez des commentaires ou des questions sur le fonctionnement de ce site, s'il vous plaît écrivez
Email: fcwm-amcg@friends-amis.org  webmaster@friends-amis.org