TwitterFacebook

Reset to Default Increase size

Souvenirs vidéo

video memories

Avez-vous un clip vidéo qui capture un événement précieux et / ou important dans votre ancienne carrière militaire ou en association avec l'armée que vous aimeriez partager avec les autres? Si oui, s'il vous plaît transmettre à fcwm-amcg@friends-amis.org, attention: Mike Braham. Vidéos actuellement dans la collection peuvent être trouvés ICI.

Journée du patrimoine d’Ottawa – 2012

Le lundi 21 février, Jour du patrimoine à Ottawa,44 musées et organismes liés au patrimoine de la ville se sont réunis dans le bâtiment de la municipalité afin de présenter et d’expliquer un certain nombre d’artefacts représentant leurs institutions respectives.

Les Amis du Musée canadien de la guerre étaient présents, et ils se sont prodigués pour mettre en valeur nos réalisations, expliquer notre rôle et, ce faisant, recruter quelques nouveaux Amis.

La représentation des AMCG a été organisée par Krista Duncan, membre du Comité des adhésions, et c’est Mike Hind (en uniforme d’apparat), Mai-Yu Chan et Krista elle meme qui ont assuré la presence à la table.

Mike and Mai-Yu in actionMike and Mai-Yu in action

Ed Storey reçoit la distinction du COMFEC

Events 2012 images-003 Le 11 juin 2012, l’adjudant Ed Storey a reçu la distinction du Commandement de la Force expéditionnaire du Canada pour le travail qu’il a accompli en Afghanistan dans le cadre de l’opération KEEPSAKE.

Voici un extrait de la distinction :

« Depuis le lancement de l’opération Keepsake en 2010, l’adjudant a contribué à la preservation d’innombrables artefacts provenant de la mission de combat en Afghanistan. […] Par la constance de ses efforts, notamment de sensibilisation, il a contribué de façon déterminante au maintien d’une part importante de l’héritage militaire du Canada. » La distinction a été signée par le Lieutenant-général S.A. Beare, commandant, COMFEC.

L’adjudant Storey est membre du conseil d’administration des AMCG et jusqu’à ces derniers temps était président du Comité des manifestations specials.

Restauration et dévoilement du char de combat M1917

Events 2012 images-004

Le char de combat Renault FT, souvent appelé « FT-17 » ou« FT17 » était un char léger de fabrication française, dont la conception est considérée comme l’une des plus révolutionnaires et des plus influentes de toute l’histoire. Premier char de combat opérationnel doté d’un armement logé dans une tourelle à rotation intégrale placée au sommet de l’engin, il se distinguait aussi par l’emplacement arrière du moteur tandis que le pilote était placé à l’avant. Cette configuration, devenue classique, a été reprise jusqu’à aujourd’hui pour la plupart des chars de combat.

Le M1917-Six tonnes a été le premier char de combat véritablement produit en série aux États-Unis. Construit sous licence du FT17 Renault français, il avait été homologué en octobre 1918 par l’Armée de terre américaine. Celle-ci en commanda environ 4 440 entre 1918 et 1919, pour en toucher effectivement près de 950 avant que le contrat ne soit annulé. Bien que 64 d’entre eux aient été construits avant la fin de la guerre, aucun de ces chars fabriqués aux États-Unis ne devait atteindre les rives européennes en temps utile pour participer à la Grande Guerre.

Au commencement de la Deuxième Guerre mondiale, le Corps des blindés canadien manquait cruellement de chars de quelque type que ce soit pour son entraînement. Pendant l’entre-deux guerres, l’Armée de terre canadienne a eu recours, pour s’entraîner et se familiariser avec les véhicules blindés, à un petit nombre de chars légers de fabrication britannique. Par ailleurs, afin de compléter l’effectif des chars déjà utilisés et d’offrir aux nouveaux régiments de blindés un véhicule avec lequel s’entraîner, le général Worthington fit l’achat, auprès des États-Unis, de 236 chars M1917 qui furent expédiés à Camp Borden, en Ontario, en septembre 1940.

Pendant près de deux ans, le M1917 se révéla un véhicule d’entraînement utile. Certes, il avait la réputation de tomber fréquemment en panne, de prendre feu et, étant dépourvu de suspension, de mettre à rude épreuve le squelette de ses passagers. Néanmoins, les soldats y apprirent l’entretien et l’endurance. En l’absence d’une radio de bord, les soldats apprirent également à échanger des signaux de sémaphore, maintenant et exécutant les formations même lorsque les communications laissaient à désirer.

Il y a plusieurs années, Jim Whitham, aujourd’hui directeur général du Musée canadien de la guerre, a découvert dans un champs en Alberta l’épave rouillée d’un char de combat M1917 et a réussi à se le procurer pour le musée. Grâce à un généreux don de M. Richard Thorman, assorti d’une subvention des Amis, ce char de combat a maintenant été restauré. Quatre ans d’efforts soutenus de la part des bénévoles de « l’atelier des chars », mené par Jason Ginn et son équipe, Ken Goodbody, Brian Earl, Neil Johnstone et Dan Guther, ont été nécessaires pour mener à bien cette restauration. La firme d’ingénieurs DEW a également contribué de façon importante au projet et fabriqué les pièces manquantes, dont la tourelle.

Events 2012 images-006Gén W. Natynczyk, M. R. Thorman et Col (à la retraite) R. Chapman

Le remarquable résultat de ces efforts a été dévoilé le 13 août 2012 dans la Galerie LeBreton devant un vaste auditoire d’invités de marque, parmi lesquels se trouvaient le chef d'état-major de la Défense, le général Walter Natynczyk et le colonel (à la retraite) Robert Chapman, ancien président de l’Association du corps royal blindé canadien. Au nom du Musée, Dr Dean Oliver, directeur, Recherche, Expositions et Interprétation, a applaudi l’ajout de cet important et précieux artefact à la collection. Doug Rowland, président des AMCG, a également félicité les bénévoles dans son allocution, reproduite ci-après. M. Thorman a présenté la conclusion, mettant en lumière son intérêt personnel à l’égard du projet.

Il fait désormais partie de l’exposition permanente sur le plancher de la Galerie LeBreton.

Allocution de Douglas Rowland Président d’AMCG à l’occasion du dévoilement du char M1917

Général Natynczyk, Éminents invités, Mesdames et Messieurs, Amis du Musée canadien de la guerre,

Dans quelques minutes, nous allons dévoiler pour vous le résultat d’une entreprise qui a allié vision et générosité. Mais cette entreprise a aussi exigé plus de quatre années de dur labeur de la part de personnes qui y ont investi le meilleur de leurs qualifications et de leur savoir-faire. Je voudrais aujourd’hui rendre hommage à ceux qui, en première ligne, nous ont apporté ces précieux éléments.

En premier lieu, la vision : nous la devons à M. Jim Witham, récemment nommé Directeur général du Musée. C’est lui qui, après avoir découvert le char dévoré par la rouille dans un champ de l’Alberta, a bâti un plan de financement et d’exécution de sa restauration. Il n’a pas pu être des nôtres aujourd’hui, mais je sais combien il lui en coûte.

Events 2012 images-008Mr. Richard Thorman

Vient ensuite la générosité : c’est celle de M. Richard Thorman, que nous sommes fiers de compter depuis longtemps comme membre de notre association. Il a été notre « Ange de Broadway », celui qui fournit la manne indispensable à la réalisation de la vision. Sa générosité a été complétée par une subvention provenant des Amis du Musée.

En troisième lieu, comment ne pas citer ceux qui ont tenu les pinces et le marteau, ceux dont la transpiration mais aussi l’inspiration, de même que l’ingéniosité et l’inventivité face aux problèmes à résoudre, ont permis de transformer un vestige promis à la ferraille en l’un des fleurons de la collection du Musée. Je veux parler de ceux que nous appelons affectueusement « les gars de l’atelier du char », une équipe composée de Jason Ginn, fonctionnaire du Musée, et de ses bénévoles dévoués : Ken Goodbody, Brian Earl, Neil Johnstone et Dan Guther. Puis-je demander à ces cinq messieurs de se lever afin que nous leur manifestions notre reconnaissance après quatre années d’efforts assidus ?

Events 2012 images-010D. Oliver, J. Ginn, B. Earle, B. Beaumont, R. Thorman, D. Rowland, C. Campbell, D. Gunter, A. Brown, D. Allen

Enfin, au moment où nous l’avons acheté, ce char était loin d’être complet ou dans sa forme originale. Il nous a donc fallu tout simplement fabriquer un grand nombre de ses composantes, à commencer par la tourelle. La majeure partie de ce travail a été accomplie par les ingénieurs et mécaniciens de l’entreprise DEW : je demande donc à ses représentants ici présents de bien vouloir se lever pour recevoir eux aussi une salve d’applaudissements.

L’Association des Amis du Musée canadien de la guerre est un organisme caritatif indépendant, dont la vocation est d’aider le Musée dans sa mission d’éducation, de préservation et de commémoration de l’histoire militaire du Canada.

La restauration du char M 1917 est le deuxième projet de grande envergure réalisé cette année par les Amis. Le premier était le Mur des portraits situé en haut, dans le hall d’accueil. Et vous pouvez apprécier, autour de vous, d'autres exemples de contributions des Amis, comme le petit camion de cantine.

Cette année, les Amis du Musée ont décidé d’entreprendre plusieurs autres projets dignes de mention. Je tiens à signaler, en particulier, la part que nous prendrons aux activités du Musée visant à marquer comme il se doit la participation du Canada à l’intervention des Nations Unies en Corée.

De plus, nous approchons du centième anniversaire du début de la Première Guerre mondiale, tandis que la commémoration du 200

e anniversaire de la Guerre de 1812-1814 est déjà bien engagée. Ainsi, nous voyons que les prochains mois ne manqueront pas de solliciter fortement le temps et les ressources des Amis.

Pour terminer, laissez-moi vous dire combien je suis heureux de voir autant d’Amis réunis ici aujourd’hui. Nous pouvons être fiers d’avoir participé, en tant qu’Amis du Musée, à la réalisation de ce projet. Et nous pouvons être certains que l’avenir nous donnera l’occasion d’apporter d’autres contributions de valeur à la mission du Musée.

Visite de son Altesse royale la Comtesse Sophie

Countess of Wessex

Le 12 septembre 2012, SAR Sophie, comtesse de Wessex, s’est rendue au Musée canadien de la guerre, où elle a effectué une visite de l’exposition consacrée à la guerre de 1812.

La comtesse était escortée par Sharon Johnston, épouse de notre gouverneur général, et par Jim Witham, directeur général du MCG.

Elle a ensuite rencontré vingt-cinq interprètes bénévoles du Musée, qui ont été conquis par son sourire et sa personnalité. La comtesse a pris le temps de serrer la main à chacun des interprètes et de s’entretenir avec eux individuellement.

L’un des interprètes bénévoles, Armand (Jas) Haley, a remis à la comtesse une patte d’épaule du Régiment Lincoln et Welland qu’il avait portée durant son service auprès de cette unité. La comtesse de Wessex est colonel-en-chef du Régiment Lincoln et Welland.

 

Des Amis à qui a été décernée la Médaille du Jubilé

À l’occasion du Jubilé de diamant de la Reine Elisabeth II, un certain nombre de médailles ont été attribuées aux Amis du Musée canadien de la guerre. Un comité a été constitué pour fixer les critères d’admissibilité et une liste des récipiendaires a été publiée.

La plupart des médailles ont été remises le 2 novembre 2012, dans la Galerie Lebreton, par le Directeur honoraire du Musée, le Général (Ret.) Ramsey Withers.

jubilee

Nous vous présentons, ci dessous, la liste des members de l’AAMCG qui ont reçu cette distinction à cette occasion :

Lt.-Col. (Ret.) William Aikman, M. John Anderson, M. Robert Anglin, Col. (Ret.) Berard Bennett, Dr. Marvin Blauer, M. Gerald Bowen, Maj. (Ret.) John Bradley, Cap. de v. (Ret.) Michael Braham , Col. (Ret.) Angus Brown, M. Eric Brown, M. Alan Cameron, M. William Campbell, M. Larry Capstick, Lt.-Col. (Ret.) Donald Carrington, Me. Mai-Yu Chan, M. Earl Chapman, M. Robert Collins, Maj. (Ret.) Walter Conrad, Maj. (Ret.) John Courtney, Mme Tina Creber, Maj. (Ret.) Maurice D’Amour, Maj. (Ret.) Thomas Dent, M. Hunter Dunn, M. Stephen Dunne, M. Brian Earl, M. Stewart Elder, Lt.-Col. (Ret.) K.G. Farrell, M. Gordon Foster, Me. Erin Fowler, Mme. Jacqueline Gagnon, Lt. de v. Karl Gagnon, Maj. (Ret.) Pierre Garneau, M. Maurice Gauthier, M. Kenneth Goodbody, M. Charles Gruchy, Cap. (Ret.) J. Haley, M. David Holmes, Col. (Ret.) Murray Johnston, Lt.-Col. (Ret.) Neil Johnstone, M. Nelson Langevin, M. Marcel Lavigne, M. Adam Leclerc, M. George Logan, Maj. (Ret.) William Love, Maj. (Ret.) Frank Lucano, M. J. R. MacDougall, Lt. (Ret.) Peter Mace, Maj. (Ret.) Howard Mansfield, M. Robert Margeson, Col. (Ret.) Alexander McQuarrie, Mme. Connie Mooney, M. Frank Moran, M. Jerry Nudelman, M. Gordon Parker, M. W. Patrick, Lt.-Col. (Ret.) Alfred Rasmussen, Me. Phyllis Reading, Maj (Ret.) Donovan Redknap, Cap. de v. (Ret.) William Reed, M. Harold Roberts, Maj. (Ret.) John Robertson, Dr. George Smith, Maj.(Ret.) William Smith, M. Hugh Spence, M. Edward Storey, Maj. (Ret.) Howard Stutt, M. Jacques Tardivel, M. Richard Thorman, Me. Marie-Josée Tremblay, Gén. (Ret.) Ramsey Withers.

VV

L’éditeur du bulletin électronique des AMCG Victor Vaivads, qui n’a pu être présent lors de la cérémonie de remise des médailles dans la galerie LeBreton, reçoit ici du général Withers sa médaille à une date ultérieure.

Une cérémonie distincte a eu lieu le 20 décembre 2012 dans la salle du Commonwealth de l’édifice du Centre sur la Colline du Parlement afin de rendre honneur à un membre de longue date des Amis ainsi qu’à plusieurs employés du Musée canadien de la guerre dont la candidature avait été proposée par des Amis. L’Ami honoré était le brigadier-général (à la retraite) William Yost et les employés du musée honorés étaient Ashlee Beattie, Laura Brandon, Eric Fernberg, David Loye, Jane Naisbitt, Mark O'Neill, Dianne Turpin, Et Van Lingen et James Whitham. Ces médailles ont été présentées par le lieutenant-général (à la retraite) William Leach, ancien président de l’AMCG et l’actuel président du conseil d’administration de Société du Musée canadien des civilisations.

Ted Ronberg

Enfin, on peut voir ici Ted Ronberg, un Ami du Musée et ancien officier de la Force aérienne, qui a reçu de Jacqueline Gagnon la Médaille du Jubilée.

Jackie, ancienne combattante de la Deuxième Guerre mondiale, a servi dans l’unité de contrôle des opérations au Commandement des bombardiers.

Aujourd’hui, elle fait don de son temps plusieurs fois par semaine au bureau de l’AMCG, dont elle est membre depuis 2000.

La Mère nationale de la Croix d'Argent 2012-2013

L’après-midi du 10 novembre, le Musée canadien de la guerre a eu l’honneur de recevoir la visite de la Mère nationale de la Croix d'Argent pour 2012-2013, Mme Roxanne Marie Priede, de Grand Forks en Colombie-Britannique. Elle était accompagnée de son époux, M. John Priede, et de représentants de la Légion royale canadienne.

Mme Priede était en visite à Ottawa pour participer aux cérémonies du Jour du Souvenir au Monument commémoratif de guerre du Canada et y déposer une couronne au nom de toutes les mères canadiennes ayant perdu un enfant au service des Forces armées canadiennes.

Le fils des Priede, le caporal-chef Darrell Jason Priede, est décédé le 30 mai 2007 à l’âge de 30 ans dans un écrasement d’hélicoptère Chinook alors qu’il servait dans la province d’Helmand en Afghanistan. Photographe pour les Forces aériennes, il n’était au pays que depuis un mois. Cinq soldats américains et un soldat britannique sont également décédés lors du même accident. C’était le 56e membre des Forces canadiennes tué dans le théâtre des opérations en Afghanistan.

Mrs Priede

À son arrivée au Musée, Mme Priede a présidé la cérémonie de dévoilement des oeuvres sur le Jour du Souvenir produites par les douze jeunes Canadiens ayant remporté le concours littéraire et d’affiche de la Légion royale canadienne. Leurs affiches, poèmes et dessins seront exhibés dans le lobby de l’entrée des groupes du Musée. Chaque jeune personne a reçu les félicitations de la Mère nationale de la Croix d'Argent ainsi qu’un cadeau présenté par M. James Whitman, directeur général du Musée et M. Doug Rowland, président des Amis. Mr. Rowland a prononcé une courte allocution à la fin de la cérémonie, où étaient également présents les familles des gagnants et des dirigeants de la Légion. Ensuite, comme c’est la coutume depuis l’ouverture du Musée n 2005, il a conféré le statut de membre honoraire des Amis à Mme Priede, en sa qualité de Mère nationale de la Croix d'Argent, et lui a présenté une plaque commémorative.

Priede 2Jim Whitham with Mr. & Mrs Priede

M. Whitman a ensuite emmené les Priede, M. Rowland et un représentant de la Légion faire une visite des coulisses du Musée pour y voir sa vaste collection de tableaux, d’uniformes, de médailles, d’armes, de modèles et d’équipements importants en restauration ou en attente de restauration. M. et Mme Priede se sont montrés très intéressés par la collection et ont remercié M. Whitman de cette occasion unique.

Sitôt la visite terminée, Mme Priede s’est rendue au salon d'honneur de la Légion royale canadienne du Musée où, entourée des honneurs rendus par le Canada à ses morts de guerre, elle a été longuement interviewée par un des réseaux de télévision.

Avant de quitter le Musée pour participer au prochain événement, les Priede ont chaleureusement remercié les Musée de leur accueil et la Mère nationale de la Croix d’argent a embrassé ceux qui l’avaient accompagnée lors de sa visite et qui s’étaient occupés d’organiser le tout.

La sincérité, la dignité, l’accessibilité et la cordialité de Mme Priede a impressionné tous les participants. Les mères des Canadiens et Canadiennes en service ont été bien représentées.

Darrell, son frère et leur soeur ont tout lieu d’être fiers de leur mère.

Un Hommage aux Marins des Convois de Mourmansk

Ushakov Medal

Lors d’une cérémonie qui s’est déroulée au Musée canadien de la guerre le 27 novembre 2012, des anciens combattants canadiens ayant fait partie des convois de l’Arctique au cours de la Deuxième Guerre mondiale, se sont vu décerner la Médaille d’Ushakov par l’ambassadeur de la Fédération de Russie. La Médaille d’Ushakov est une décoration d’État qui a été conservée par la Fédération de Russie après la dissolution de l’Union soviétique en 1991 et dont le port a été sanctionné par la Gazette du Canada.

Cette distinction a été créée pour honorer les anciens combattants des Forces navales de la guerre de 1939-1945 ainsi que les marins de la marine marchande qu’ils escortaient et qui constituaient les « convois de Mourmansk ». Sur les soixante-dix récipiendaires désignés, originaires du Canada tout entier, trois étaient présents au Musée de la guerre pour recevoir la distinction, parmi lesquels un vieil ami du Musée canadien de la guerre, le colonel (e.r.) Bob Grogan.

La médaille, créée en l’honneur de l’amiral Fyodor Ushakov, également connu pour être le saint patron de la Marine militaire russe et à qui l’on doit la modernisation de cette marine au 18e siècle, remonte à 1944; elle a été décernée aux marins qui ont fait montre de bravoure et de courage dans la défense de l’Union soviétique sur les théâtres de guerre navals.

Comme nous l’avons relaté dans le numéro du Flambeau de février 2010, une « Médaille de la Victoire » avait déjà été décernée à des marins canadiens ayant fait partie des convois de Mourmansk; là encore, Bob Grogan était l’un des récipiendaires de cette distinction, pour avoir été volontaire de la réserve de la Marine royale canadienne, détaché à bord du HMS Sheffield.

 

Telephone: 1-819-776-8618 Si vous avez des commentaires ou des questions sur le fonctionnement de ce site, s'il vous plaît écrivez
Email: fcwm-amcg@friends-amis.org  webmaster@friends-amis.org

 

Rejoignez-nous 3 
 Become a Volunteer  Fre
 Donate Now Button Fre